Nous contacter Rechercher
Visitez le site de la ville de BeauvaisBienvenue sur le site de la ville de Beauvais

Site officiel de l'agglo du Beauvaisis

Newsletter    
Newsletter de l'Agglo du Beauvaisis

Partage Maire, un mandat passionnant (partie 3)


Parmi les 31 maires de la Communauté d'Agglomération du Beauvaisis, 11 le sont devenus pour la 1ère fois en mars 2014. Après un an de mandat, nous leur avons demandé comment ils vivaient cet engagement quotidien auprès de leurs administrés. Un tour d'horizon en trois questions :


1 Vous avez été élu maire pour la 1ère fois il y a un peu plus d’un an, quelles sont vos impressions sur cette 1ère année de mandat?
2 Quel est le projet qui vous tient le plus à coeur parmi ceux que vous portez pour votre commune?

3 Que vous apporte la Communauté d’Agglomération du Beauvaisis dans votre travail de maire? Nous publions leurs réponses dans les numéros d'avril à juillet de "Beauvaisis Notre Territoire".

Nous publions leurs réponses dans les numéros d'avril à juillet de "Beauvaisis Notre Territoire".


Christophe Tabary - Maire de Aux MaraisChristophe Tabary
Maire de Aux Marais

1 Être maire c'est pour moi une belle expérience qui à commencé il y a 14 mois. C’est une fonction passionnante, enrichissante, prenante, et très variée… C'est un mélange de beaucoup de choses en réalité, chaque jour est différent.
Bien sûr, je savais que mon engagement allait modifier mes habitudes de vie, que j’allais avoir d’avantage de devoirs et d’obligations que lorsque j’étais conseiller municipal mais je me suis préparé à toute cette intensité. Un an après je suis très heureux de mon choix et fier que les habitants de notre village m’aient confié la mission d’être à leur service. Les gens comptent sur nous, nous sommes plus accessibles que les grandes villes et les grandes administrations, il n’y a pas d’intermédiaire entre nous et nos administrés. Depuis un an, nous voyons beaucoup d'habitants en mairie et je trouve cela très positif. Dans l'équipe municipale, nous venons, pour beaucoup, du secteur privé, nous aimerions parfois aller plus vite mais nous devons nous adapter aux "lenteurs" administratives. C'est la découverte d'un autre mode de fonctionnement. Mais nous sommes avant tout très heureux de pouvoir mettre en oeuvre le projet que nous avions bâti il y a 15 mois pour notre village et ses habitants.

2 Les projets qui me tiennent le plus à coeur en ce début de mandat sont l'aménagement de l'espace de loisirs à l'endroit dit "du lavoir" et la rénovation de l'ancienne école située place des Tilleuls – qui redeviendra un lieu d’enseignement dès la prochaine rentée. Notre population a augmenté au cours de ces 5 dernières années, et devrait continuer à le faire en
2015/2016 avec l'achèvement du lotissement de la Mare Tacon. L'augmentation du nombre d'élèves qui en découlera pourrait même nous amener à envisager une ouverture de classe supplémentaire ou au moins assurer la pérennité de notre structure scolaire. L'espace de loisirs
sera un lieu de détente et de convivialité où je l’espère les maraisiennes et les maraisiens auront plaisir à se retrouver. Il sera doté d’un petit parcours de santé, d’aires de jeux pour les enfants, de tables de pique-nique et d'un terrain de pétanque. Nous allons également poursuivre le travail d'enfouissement de réseau pour continuer à embellir le village, dans le prolongement de ce qui a été fait par l'équipe précédente (dont la moitié de mon conseil et moi même faisions partie). Cela mobilise un gros budget. À moyen terme, nous aimerions pouvoir nous raccorder à la voie verte qui passe non loin de notre village et offrir à nos administrés la possibilité de belle balade en famille et un accès aux commerces de proximité de Goincourt.


3 La Communauté d'Agglomération était au début quelque chose d’abstrait pour moi, une couche intermédiaire entre la commune, le département et les services de l’état. Au fil des commissions et des conseils j’ai intégré le rôle primordial qu’elle jouait au sein de nos territoires. Elle nous permet de réaliser ensemble ce que nous pouvons réaliser seul. Il est en plus très rassurant, pour un jeune maire comme moi, de pouvoir compter sur le soutien des services de l’agglo. Ils sont toujours à l’écoute et disponibles pour répondre à mes problématiques. Je suis en relation avec des professionnels avec un relationnel de grande qualité. L’Agglo c’est aussi pour moi un lieu d’échange avec mes collègues Maires ou nous confrontons nos expériences et partageons nos bonnes pratiques. Globalement, l'Agglo est pour moi quelque chose de positif. Le seule petit bémol que je pourrais apporter est que, parfois, nous avons un peu l'impression d'assister à un "conseil municipal bis" de Beauvais avec des tensions qui nous sont étrangères…


Jean-Marie Duriez - Maire de Saint-Martin-le-NoeudJean-Marie Duriez
Maire de Saint-Martin-le-Noeud

1 Je m'attendais à certaines difficultés mais dans l'ensemble, ça se passe bien ! Le dossier le plus important que nous avons eu à gérer à notre arrivée, c'est la réforme des rythmes scolaires. Il a fallu réaliser ce projet dans l'urgence mais au bout de quelques mois tout a été mis en place et ça fonctionne bien.
Un autre dossier important est le projet de lotissement en cours qui suscite quelques crispations. Je suis habitué à gérer des projets dans le cadre professionnel et j'étais adjoint – en charge de l'urbanisme – auparavant.
Globalement, tout se passe bien mais c'est vrai que le côté administratif est important : il y a beaucoup de notes ou de documents à lire ou à signer.
Une autre chose a été un peu difficile pour moi : avant j'étais très investi dans le bénévolat, j'ai participé à la création du Marché de Noël, j'y ai apporté ma contribution pendant longtemps… Aujourd'hui, j'ai moins de temps, il me faut lâcher un peu l'engagement bénévole… Ce n'est pas toujours facile.

2 Nous menons plusieurs projets de front. Le premier est la mise en place d'un centre de loisirs car la commune n'en a pas encore. Nous avons également un projet de lotissement de 60 habitations sur 10 ans (en deux tranches de 30). Pour ce projet, nous avons travaillé avec l'EPFLO ce qui implique que nous aurons 40% de logements sociaux. Cela
génère quelques difficultés : dans les petits villages, c'est parfois difficile de faire accepter les nouveaux arrivants. Or, c'est important pour Saint-Martin, cela permettra de maintenir l'école, de maintenir la boucherie et la boulangerie. La commune va également percevoir plus de taxe d'habitation et pourra ainsi faire face aux attentes exprimées par les citoyens.
Notre commune doit aussi gérer à un problème important : celui du complexe sportif. Pour ma part, je souhaiterai qu'il devienne "d'intérêt communautaire" car son entretien est coûteux pour Saint-Martin : nous prenons en charge le personnel, l'entretien (tonte, traçage, etc.) et les fluides. Jusqu'à présent cela n'a pas été possible mais comme beaucoup de personnes qui viennent pratiquer leur discipline sont beauvaisiennes, je souhaiterais qu'on trouve une solution pour que cela pèse moins sur notre budget. Avec l'Agglo, nous en cherchons une ensemble et j'espère que nous trouverons car il me semble important de pérenniser ce stade. C'est une
question qui reste pour l'instant en suspens.

3 L'Agglo, c'est un excellent soutien : dès que j'ai besoin de quelque chose, j'appelle et j'obtiens les renseignements que je cherche. La commune et l'agglomération, c'est un couple qui fonctionne bien.
La CAB nous apporte beaucoup de soutien pour les projets en matière d'urbanisme. Le service du droit des sols est très important pour nous. Au cours du mandat précédent, j'étais adjoint en charge de l'urbanisme, je travaillais déjà avec l'Agglo et aussi la Ville, il y a donc une vraie continuité et c'est très appréciable.




Jean-Jacques Philippart - Maire de Milly-sur-ThérainJean-Jacques Philippart
Maire de Milly-sur-Thérain


1 J'avais déjà été conseiller municipal mais le mandat de maire, c'est très différent. Ce ne sont pas du tout les mêmes responsabilités : il y a un travail énorme et beaucoup de choses reposent sur le maire. Cela a un côté passionnant : on rencontre des gens, on mène des projets…
et un côté difficile : il y a des problèmes sociaux à gérer, des choses compliquées comme trouver des logements, des aides pour des familles qui en ont besoin. Il y a aussi parfois des problèmes relationnels à régler avec des "mauvais coucheurs" comme on dit, et cela mobilise nos énergies alors qu'on pourrait les utiliser à des choses plus constructives.
J'habite à Milly depuis 1972, on y vit bien et c'est très intéressant d'y travailler. J'ai autour de moi une bonne équipe, avec des personnes qui s'impliquent ; c'est très agréable, même si on est très pris par nos responsabilités. Milly compte 1 700 habitants, nous avons des projets conséquents. Nous accueillerons 100 habitants de plus fin juillet et à nouveau 100 autres habitants en 2017 : il y a beaucoup de projets de construction sur la commune. La déviation de Troissereux nous donne également beaucoup de travail : c'est un chantier important, il y a eu beaucoup de réunions, il y a des travaux à suivre…

2 Dans la mesure où il y a beaucoup de projets en terme d'urbanisation et beaucoup de familles qui vont arriver à Milly dans les 18 mois à venir, nous avons un important travail à faire sur les infrastructures : il faut créer des parkings, des espaces de circulation, il y a des voiries à rénover… À partir de septembre, on se retrousse les manches ! Cela va améliorer encore l'attractivité de Milly en facilitant les flux de circulation. C'est l'indispensable complément à tout ce qui existe déjà ici : école, garderie, médiathèques, commerce… et même un médecin depuis décembre. Ici, on a tout sous la main..

3 L'Agglo nous apporte de la compétence, c'est indéniable… Il y a des personnes très compétentes dans tous les services que nous sommes amenés à solliciter. Il y a toujours quelqu'un pour nous écouter, nous aider. Sur les questions juridiques notamment, cela est très précieux. L'Agglo nous apporte également la possibilité de nouer des relations avec les autres maires et c'est un vrai "plus" pour ce que nous faisons au quotidien. L'Agglo fonctionne très bien et nous sommes les uns et les autres attentifs à ce qu'il n'y ait pas de distorsion entre Beauvais et les petites communes : pour l'instant, tout se passe très bien.



Partager cet article
Retour à la page précédente   Haut de page