Nous contacter Rechercher
Visitez le site de la ville de BeauvaisBienvenue sur le site de la ville de Beauvais

Site officiel de l'agglo du Beauvaisis

Newsletter    
Newsletter de l'Agglo du Beauvaisis

Partage La déviation de Troissereux est partiellement ouverte


Déviation TroissereuxPlusieurs décennies qu’elle était attendue, notamment par les Tressoriens ! C’est désormais une réalité, la déviation de Troissereux est mise en circulation partiellement depuis le 30 novembre 2016, dans le sens Beauvais - Saint-Omer-en-Chaussée. L’ouverture aux deux sens de circulation interviendra à la mi-décembre après les derniers travaux de raccordement au réseau.

Lancé en octobre 2014, le chantier de la 2x2 voies - qui contourne la commune de Troissereux et s’étend jusqu’à la rocade Nord de Beauvais - est quasiment achevé.

Le Conseil départemental de l’Oise a signé avec la société D3 - un groupement d’entreprises composé de Colas Nord-Picardie, de Bouygues TP Régions France et de DTP Terrassement - un contrat de partenariat public-privé (PPP) portant sur le financement, la conception, la construction, l'entretien, l'exploitation et la maintenance de cette déviation.

Il s’agissait de construire une route à deux voies sur une longueur de 7,2 km, 4 ouvrages d'art courants ainsi qu’une tranchée couverte de 275 m, végétalisée, imposée pour préserver le couloir de circulation de Grands murins, une espèce de chauves-souris rare et protégée, dont une colonie habite le secteur. La vitesse est limitée à 110 km/h, sauf sous la portion couverte limitée à 90 km/h.

L'exploitation de la route sera assurée par le Centre Routier Départemental de Crèvecœur-le-Grand, tandis que l’entretien et la maintenance de l’infrastructure sont confiés à Aximum, filiale du groupe Colas, pour une durée de 22 ans, au terme de laquelle le Conseil départemental de l’Oise en reprendra la gestion pleine et entière.

Cette ouverture permet de soulager le trafic dans ce secteur qui concentre, quotidiennement, 17 000 véhicules dont 1 500 poids lourds. La déviation vient aussi moderniser l’axe Beauvais/Neufchâtel-en-Bray et préfigure une future liaison entre l’A16 et l’A29 pour ouvrir davantage l’Oise sur la façade maritime normande.



Partager cet article
Retour à la page précédente   Haut de page