Nous contacter Rechercher
Visitez le site de la ville de BeauvaisBienvenue sur le site de la ville de Beauvais

Site officiel de l'agglo du Beauvaisis

Newsletter    
Newsletter de l'Agglo du Beauvaisis

Partage Le Beauvaisis en très haut débit, mode d'emploi


Les travaux de fibre optique avancent à grande vitesse pour que l’ensemble de la communauté d’agglomération soit couvert, comme prévu, avant fin 2020. Plus de la moitié des logements sont déjà raccordables sur 32 des 53 communes de l’agglomération.

La fibre apporte plus de débit pour plus de services innovants et de confort pour surfer sur le web ou regarder la télévision en ultra-haute définition. C’est aussi un indéniable facteur d’attractivité et de développement économique pour les entreprises du territoire.

SFR, en co-investissement avec Orange, déploie, sur fonds propres, la fibre pour 31 communes et 80% des logements, alors que le syndicat mixte Oise THD, sous l’impulsion du Département, couvre le reste du territoire avec le cofinancement de la Communauté d’Agglomération du Beauvaisis.

Ce découpage est lié au plan mis en oeuvre par l’État, appelé France THD, qui a permis d’organiser l’intervention publique dans les zones délaissées par les opérateurs privés.

En quoi consistent les travaux ?

Le territoire a été maillé dans le but d’implanter différents points de concentration intermédiaires de fibres optiques qui, grâce à la lumière, transmettent les données numériques à très haut débit.

Le noeud de raccordement optique (NRO) est le central qui dessert plusieurs milliers de logements. Depuis ce NRO, sont raccordés des points de mutualisation (PM) qui alimentent chacun plusieurs centaines de logements.

Plus d’une centaine de PM ont ainsi été installés dans le Beauvaisis et se présentent sous la forme de petites armoires de rue.

Enfin, des points de branchement (PB), situés sur le domaine public, desservent chacun une dizaine de logements dans un rayon d’une centaine de mètres. Ces PB sont installés sur des poteaux, des chambres souterraines ou dans les immeubles collectifs. Pour faciliter ce chantier d’envergure, l’infrastructure souterraine et aérienne du téléphone est réutilisée. Cela limite grandement la réalisation de nouvelles tranchées qui dégradent la voie publique et perturbent la circulation.

Ce nouveau réseau est fait de fibres optiques de bout en bout, jusqu’au logement. Il est dit FttH, pour Fiber to the Home, c’est le type de réseau le plus performant qui soit.

La fibre, c’est pour quand chez moi ?

Le chantier concerne plus de 50 000 logements et entreprises dans le Beauvaisis et mobilise d’importants investissements. Il a permis la création de nombreux emplois. Le déploiement progresse secteur par secteur en fonction des contraintes techniques rencontrées. Plusieurs centaines de prises sont produites chaque semaine. Le site lafibre.beauvaisis.fr permet de suivre l’avancement des travaux, de savoir si le PM a été installé et de connaître le taux de couverture, secteur par secteur. Pour vérifier l’éligibilité d’un logement, il est nécessaire de consulter régulièrement les sites des principaux fournisseurs d’accès Internet (FAI). Trois mois après l’achèvement des travaux sur un secteur, les FAI peuvent y proposer leur offre selon un calendrier qu’ils fixent librement, en fonction de leur stratégie commerciale.

Ce délai de trois mois est imposé par l’autorité de régulation pour permettre à tous les fournisseurs d’accès qui le souhaitent de se raccorder sans être désavantagés. À court terme, le nombre de FAI peut être très variable d’un quartier à l’autre mais cela évoluera rapidement car les principaux FAI comptent bien couvrir l’ensemble du Beauvaisis.

Même si la fibre optique a vocation à remplacer, à terme, le câble téléphonique de cuivre car il offre des performances très nettement supérieures, elle n’est bien-sûr pas obligatoire.

Je suis éligible, et après ?

Il faut d’abord choisir un fournisseur d’accès après avoir comparé les différentes offres (débit montant et descendant, services TV, durée d’engagement, frais de mise en service et de résiliation, etc.).

Puis, il faut préparer l’intervention du technicien qui va relier le logement au point de branchement le plus proche. Ce nouveau câble empruntera exactement le même chemin, aérien ou souterrain, que le câble de téléphone en cuivre. Il est important de vérifier que le nouveau câble optique pourra bien suivre le câble téléphonique et que rien n’entrave son passage à l’extérieur du logement comme à l’intérieur.

Ce câble optique n’est installé qu’une seule fois dans le logement. En cas de changement d’opérateur, il est réutilisé comme c’est le cas aujourd’hui pour le téléphone.

Si les fourreaux dans le domaine privé sont bouchés ou écrasés, le propriétaire devra intervenir pour les réparer avant la venue du technicien.

À l’issue du raccordement, le FAI fournit la box qui délivre l’ensemble des services, internet, téléphonie et télévision, voire plus avec la domotique. Le câble téléphonique, propriété d’Orange, est laissé en place et le numéro de téléphone peut généralement être conservé.



Partager cet article
Retour à la page précédente   Haut de page