Nous contacter Rechercher
Visitez le site de la ville de BeauvaisBienvenue sur le site de la ville de Beauvais

Site officiel de l'agglo du Beauvaisis

Newsletter    
Newsletter de l'Agglo du Beauvaisis

Partage Les chantiers d'insertion reconduits


Les chantiers d'insertion reconduitsLes deux chantiers d’insertion (CI) « Bâtiment Nature » et « Espaces Naturels », portés par la Communauté d’Agglomération du Beauvaisis, ont obtenu des partenaires financiers une prolongation de trois ans.

Débroussaillage de talus à Goincourt, nettoyage des landes à Allonne, entretien de chemins à Saint-Germain-la-Poterie, restauration d’un pont à Frocourt, rénovation complète d'une maison pour un logement d'urgence... Ce sont quelques exemples des interventions récentes ou à venir des chantiers d’insertion dans les communes du Beauvaisis.

Depuis 2003 pour le CI « Bâtiment Nature » - qui intervient sur le patrimoine - et depuis 2007 pour le CI « Espaces Naturels », ces dispositifs de solidarité ont relancé près de 250 personnes éloignées du marché de l’emploi, dont une cinquantaine ont enchaîné avec des formations ou des contrats de travail.

Chaque chantier emploie huit salariés qui sont, depuis juillet 2014, en contrat à durée déterminé d'insertion (CDDI) de 4 mois minimum, renouvelable jusqu'à 24 mois. Outre leur retour à une activité professionnelle, physique et potentiellement qualifiante, ils bénéficient d’un accompagnement personnalisé pour les aider à lever les freins à leur insertion (formation, mobilité, santé, logement...), à reprendre confiance et espoir pour s'engager dans un nouveauparcours de vie.

Le chantier d’insertion de rénovation de l’Ecospace de la Mie-au-Roy, porté par la Ville de Beauvais, est lui aussi reconduit.

Sur le même principe, il attribue 10 postes en CDDI pris en charge par l’État.

« Les communes sont très demandeuses, constate le maire de Juvignies et 1er vice-président de la CAB, Dominique Devillers. Les travaux réalisés sont de qualité et il y a une évolution, ils touchent de plus en plus de corps de métiers. Ces chantiers s’avèrent aussi financièrement intéressants pour les communes qui ne paient que les matériaux et outillages nécessaires au chantier. »



Partager cet article
Retour à la page précédente   Haut de page