Nous contacter Rechercher
Visitez le site de la ville de BeauvaisBienvenue sur le site de la ville de Beauvais

Site officiel de l'agglo du Beauvaisis

Newsletter    
Newsletter de l'Agglo du Beauvaisis

Partage L'Eglise Notre-Dame de l'Assomption entièrement restaurée


L’église Notre-Dame de l’Assomption, à Auneuil, a fait l’objet d’importants travaux de rénovation intérieure et extérieure. Le monument restauré symbolise la richesse du patrimoine architectural en Beauvaisis.

Construite au XIe siècle, agrandie au XVIe siècle, et bien que plusieurs fois rénovée durant les siècles qui ont suivi, l’église Notre-Dame de l’Assomption souffrait des affres du temps. La dégradation des chéneaux a provoqué notamment des fissures infiltrantes qui mettaient la construction en péril. Après plusieurs études sur l’état de l’édifice et la faisabilité des travaux, le maire d'Auneuil, Robert Christiaens, et sont conseil municipal ont décidé d’engager un important chantier de restauration, avec le soutien du Conseil général et de la Communauté d’Agglomération du Beauvaisis, pour préserver ce joyau du patrimoine local.
L’amplitude de ce projet s’étend de 2003 à 2014, période nécessaire à la réalisation des études et surtout au rassemblement des financements.

Lancée en mars 2012, la première tranche des travaux a consisté à consolider l’édifice et à requalifier les abords pour créer un véritable espace d’accueil du public. Les entreprises ont restauré les façades est et ouest (maçonnerie en pierre de taille), le porche-péristyle et le sas d’entrée. Elles ont conforté la structure du chevet (l’extrémité arrondie qui termine le choeur) et restauré le choeur, la croisée du transept, l’abside et les absidioles. Elles ont renforcé la charpente de la flèche et le beffroi (structure supportant les trois cloches), remanié la couverture et refait le circuit d’écoulement des eaux pluviales. Dans les combles, plus de 20 tonnes de gravats accumulés lors d’interventions précédentes ont été déblayées !
Les abords ont également fait l’objet de toutes les attentions, avec le réaménagement du parvis et la création de places de stationnement et d’espaces verts mettant en valeur le monument.

Les mosaïques Boulenger préservées
Les travaux se sont poursuivis en 2013, avec une 2ème tranche qui a consisté à restaurer les façades nord et sud et les bas côtés, à refaire les enduits et badigeons intérieurs de la nef ainsi que les sols. La poursuite du chantier a permis, par ailleurs, d’améliorer le confort d’utilisation et de garantir la sécurité de l’édifice (chauffage, éclairage, mise en lumière, sonorisation, électricité...) mais aussi de redonner leur éclat aux vitraux et à la profusion de carreaux mosaïques, sortis au XIXe siècle des ateliers auneuillois Boulenger, qui agrémentent les murs et les sols.

Achevé en février 2014, d’un montant total de 1 500 000 euros, ce programme de restauration va permettre à l’église Notre-Dame de l’Assomption de traverser les prochains siècles et de contribuer, dès aujourd’hui, à l’attractivité touristique de l’Agglomération du Beauvaisis, laquelle a fait de la valorisation de ses patrimoines architectural et naturel l’un de ses atouts maîtres.

Une église romane du XIe siècleUne église romane du XIe siècle
L'église d'Auneuil date de la fondation du Prieuré d'Auneuil par les moines de Saint-Martin (XIe siècle). De l'église conventuelle, il ne reste toutefois que l'abside, typique du style roman. La nef a été ajoutée au XVIe siècle. L'ensemble est édifié en brique et silex. Le clocher date de 1746 et le portail de 1782. Le porche avait été reconstruit en 1845.

Le chemin de croix retrouvé et restauré
Lors d’une visite des locaux dépendants de l’église, le groupe composé du maire, de l’architecte, des services techniques et des élus impliqués dans le projet a découvert quelques tableaux du chemin de croix, et fait poursuivre les recherches pour finalement réunir 14 tableaux. Une expertise a été initiée pour aboutir à la proposition du conseil municipal de le restaurer.
La réapparition du chemin de croix sur les murs de l’église a fait l’objet de nombreuses manifestations de satisfaction des habitants de la commune, particulièrement chez les anciens. Ce chemin de croix, en bas relief de terre cuite, est superbe et vaut la visite.



Partager cet article
Retour à la page précédente   Haut de page