Nous contacter Rechercher
Visitez le site de la ville de BeauvaisBienvenue sur le site de la ville de Beauvais

Site officiel de l'agglo du Beauvaisis

Newsletter    
Newsletter de l'Agglo du Beauvaisis

Partage Le Beauvaisis, territoire de transition agricole et alimentaire


Avec son projet « Beauvaisis : territoire de transition agricole et alimentaire », l’Agglo fait partie des 61 territoires dont la liste en a été publiée le 9 juillet dernier par le ministère pour s’engager dans l’élaboration d’un Contrat de Transition Écologique (CTE).

En réponse aux grands enjeux environnementaux actuels (changement climatique, raréfaction des ressources naturelles, perte accélérée de la biodiversité), il faut aujourd’hui inventer des façons de produire, de consommer, de travailler et de vivre ensemble intégrant l’écologie à tous les niveaux de la société.

Pour relever ce défi, de nouveaux modèles économiques émergent et les mobilisations citoyennes témoignent d’une prise de conscience et d’un engagement dont les associations locales sont le reflet. C’est pourquoi le Beauvaisis s’est engagé en faveur d’une transition écologique positive et génératrice de nouvelles opportunités économiques et sociales.

L’implication de la collectivité dans une dynamique de CTE permet de s’inscrire dans un dispositif innovant et de décliner, à l’échelle locale et de façon concrète, les engagements pris par l’État en matière de transition écologique. Cette mobilisation est en cohérence avec le projet de territoire de développement durable « Beauvaisis 2030 » mais aussi avec le Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) et le Contrat Local de Santé (CLS) du Beauvaisis.

Au niveau local, les dynamiques et les initiatives émergentes témoignent d’une convergence des préoccupations actuelles de la part des élus, du monde agricole comme de la société civile autour de la valorisation des productions agricoles locales. Un certain nombre d’actions ont d’ores et déjà été réalisées par la CAB et ses partenaires, en vue de :

• favoriser l’installation agricole (mise à disposition de terres, installation d’une ferme urbaine),
• développer des lieux de vente directe (marchés bio, AMAP),
• ou encore introduire des produits bio et locaux en restauration collective publique.

Il s’agit désormais d’aller plus loin, en mobilisant tous les acteurs socio-économiques (institutions, associations, entreprises, citoyens) pour agir concrètement en faveur d’un projet de territoire porté collectivement et répondant à des enjeux :

• économiques : création d'emplois, filières locales équitables, coopération entre les acteurs socioéconomiques ;
• écologiques : réduction des emballages, préservation de la qualité de l’eau et de l’air, maintien de la biodiversité ;
• sociaux : prévention santé, accessibilité au plus grand nombre à une alimentation de qualité, insertion professionnelle.

De par sa connaissance des spécificités du territoire, sa proximité avec les acteurs de terrain mais également à travers la vision stratégique et politique qu’elle porte, l’Agglo est le bon échelon pour impulser une dynamique locale ambitieuse. Ce CTE est l’occasion d’initier de nouvelles logiques d’innovation et de coopération pour faire du Beauvaisis un territoire tourné résolument vers l’avenir.


Le CTE, comment ça marche ?

Un CTE doit être co-construit avec les acteurs du territoire pour aboutir à une transition écologique génératrice d’activités économiques et d’opportunités sociales.

Les projets sont concrets, au service du quotidien des habitants et des salariés, et doivent participer à l’évolution des collectivités locales, des associations et des entreprises.


Ils sont accompagnés aux niveaux technique, financier et administratif, par les services de l’État, les établissements publics et les collectivités locales (départements, régions). L’État, notamment, se place dans une posture de facilitation et mobilise de façon coordonnée ses services et les établissements publics.


Signé après environ 6 mois de travail, le contrat de transition écologique fixe un programme d’actions opérationnelles sur 3 ou 4 ans avec des engagements précis et des objectifs de résultats.



Dossier complet à retrouver sur www.beauvais.fr



Partager cet article
Retour à la page précédente   Haut de page