Nous contacter Rechercher
Visitez le site de la ville de BeauvaisBienvenue sur le site de la ville de Beauvais

Site officiel de l'agglo du Beauvaisis

Newsletter    
Newsletter de l'Agglo du Beauvaisis

Partage Le Pôle métropolitain de l'Oise installé


Vendredi 25 septembre 2020, Caroline Cayeux, présidente de la Communauté d’Agglomération du Beauvaisis (CAB) a été élue à la tête du Pôle Métropolitain de l’Oise (PMO) pour un an.

Vendredi 25 septembre 2020, les membres du Pôle Métropolitain de l’Oise (PMO) se sont réunis au siège de la Communauté d’Agglomération du Beauvaisis (CAB) à Beauvais afin de procéder au renouvellement de leur bureau syndical et à l’élection de leur président et de leurs vice-présidents. Le PMO est composé des communautés d’agglomération de Beauvais, Creil (ACSO) et Compiègne (ARC).


Caroline Cayeux, Présidente de la CAB, a été élue à l'unanimité à la tête du PMO pour un an. Cette installation s’inscrit dans le cadre des accords originaux des trois communautés d’agglomération d’exercer des présidences tournantes au sein de la structure. Jean-Claude Villemain, Président de l’ACSO, a été élu 1er vice-président, et Philippe Marini, Président de l’ARC, 2ème vice-président.

Le PMO a été officiellement installé le 14 février 2018 avec la volonté d’unir et d’enrichir les communautés d’agglomération de Beauvais, Creil et Compiègne composées de 260 000 habitants et de 86 communes mais aussi l’ambition d’exister et de peser dans la région des Hauts-de-France.

Les enjeux portés par le PMO sont les suivants :

- Accompagner les mutations industrielles ;
- Offrir un environnement favorable aux entreprises et à leurs salariés ;
- Soutenir l’innovation et le développement de nouvelles filières ;
- Valoriser ensemble l’image de territoire d’innovation et d’industrie.

Les réalisations de ces dernières années sont :

- la création d’agrégats thématiques territoriaux pour mettre en réseau les établissements d’enseignement supérieurs et les centres de recherche publics et privés industriels sur des thématiques identifiées comme stratégiques pour le territoire (industrie du futur, eau…) ;
- un travail de lobbying pour améliorer la visibilité du territoire : progression des dossiers Roissy/Picardie et Canal Seine Nord Europe ;
- L’obtention du label « Territoires d’industrie » : Le Beauvaisis, le Compiégnois et le Creillois font partie du label « Territoires d’Industrie » depuis fin novembre 2018. Une enveloppe de 1,3 milliards d’euros est annoncée pour les 124 territoires concernés ; elle permettra de financer des mesures répondant aux enjeux majeurs de ces territoires, à savoir le recrutement et la formation, l’innovation, l’attractivité des territoires et de l’industrie et la simplification ;
- L’incubateur-accélérateur ITerra « bio-économie, innovation agricole et territoire durable et connecté » : Créé en 2019, celui-ci a vocation à accompagner la création et le développement d’entreprises innovantes sur ces thématiques d’innovation agricole. Les membres fondateurs sont les agglomérations de Beauvais et de Compiègne, l’Université de Technologie de Compiègne (UTC) et UniLaSalle, la SAS PIVERT et le pôle d’excellence en innovation agricole en création.

Le Pôle Métropolitain de l’Oise va poursuivre la démarche des agrégats thématiques territoriaux et la concrétisation d’au moins un projet par agrégat d’ici 2021. Il doit également poursuivre la progression des dossiers Roissy Picardie et Canal Seine Nord, sans oublier de faire avancer le dossier pour un "Beauvais-Paris par le train en moins d’une heure" afin de désenclaver le territoire du Beauvaisis. Il doit enfin convenir d’une stratégie opérationnelle commune sur un volet économique spécifique aux trois agglomérations qui le composent.

Renforcer les pôles urbains, consolider les villes moyennes, c’est aussi renforcer le rôle de ville-centre que peuvent avoir Beauvais, Creil et Compiègne dans leurs bassins de vie respectifs. C’est par conséquent mieux équilibrer et harmoniser les liens entre le rural et l’urbain. Dans le contexte sanitaire actuel qui a vu la renaissance ou le retour en grâce des villes moyennes, ces villes à visage humain où la qualité de vie est à la fois un atout et une priorité, le Beauvaisis, le Creillois et le Compiégnois ont des atouts à faire valoir. Le PMO peut contribuer, à son niveau, à garantir la réussite de ces nouveaux défis démographiques et sociétaux.

Dans son allocution prononcée après son élection à la présidence du PMO, Caroline Cayeux a notamment déclaré : « Évidemment, les actions futures du pôle, les stratégies que nous développerons ne pourront être mises en œuvre que dans le cadre d’une réflexion environnementale forte. Nous la portons déjà en Beauvaisis, avec le Pôle Territorial Innovation, Agritech et Numérique Agricole, le Plan Climat Air Énergie Territorial et le Contrat de Transition Écologique. Il me semble également opportun que le PMO s’engage fortement dans le concept « REV 3 », la 3ème révolution industrielle pour une économie durable et connectée portée par la Région et Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie. Il y a là des enjeux majeurs pour nos habitants. Enfin, un point important sur lequel je souhaite que nous puissions mener une réflexion stratégique - et peut-être nous engager tous ensemble - est le rôle de l’enseignement supérieur sur notre territoire. Nous avons chacun des pôles d’enseignement supérieur sur nos territoires. La CAB a lancé une démarche avec le SLESRI et il me semble judicieux de mutualiser nos forces, d’additionner nos expériences pour bâtir une stratégie commune en matière d’enseignement supérieur, de développement de cursus spécifiques et de dynamisation de nos territoires, en particulier de nos cœurs de villes. »



Partager cet article
Retour à la page précédente   Haut de page