Nous contacter Rechercher
Visitez le site de la ville de BeauvaisBienvenue sur le site de la ville de Beauvais

Site officiel de l'agglo du Beauvaisis

Newsletter    
Newsletter de l'Agglo du Beauvaisis

Partage Chauves-souris du Beauvaisis : Lancement d'une étude sur le Grand murin



Les chauves-souris représentent le quart des espèces de mammifères du monde. En France, on en dénombre 35 espèces, dont 22 en Hauts-de-France. Grande consommatrice d’insectes de toutes sortes, la chauve-souris joue un rôle important dans leurs régulations. Malgré leur grande utilité, ces animaux restent bien méconnus. Une étude va être menée cet été sur le Grand murin, espèce peu présente dans le Beauvaisis.

Autrefois très nombreuses, les chauves-souris sont en déclin depuis 1950 et on en compte actuellement trois fois moins qu’à cette époque. Toutes nos chauves-souris sont désormais strictement protégées mais c’est insuffi sant pour garantir la bonne santé des populations. Leur préservation passe par une meilleure connaissance et la protection de leurs principaux espaces de vie.

Pour cette raison, une étude scientifique sur le Grand murin sera pilotée par la Communauté d'Agglomération du Beauvaisis dans le cadre de l’animation Natura 2000 du site de la Cavité de larris Millet à St-Martin-le-Noeud. Cette espèce est une priorité du plan national d'actions chauves souris (PNAC) dans les Hauts-de-France. En période d’hibernation, elle représente moins de 5 % des effectifs de chauves-souris du Beauvaisis. Et il reste beaucoup à apprendre des gîtes d’été. Au cours de cette saison, les femelles ne mettent généralement au monde qu’un petit, autonome au bout de six semaines. Elles recherchent alors des endroits chauds, principalement des combles de bâtiments, où les nouveau-nés sont groupés en crèche. Quelques femelles restent près d’eux pendant que les autres vont à la chasse de coléoptères, de papillons, d'araignées, de criquets ou de grillons.


L’étude sur le Murin en 6 points

1 - Enjeu
Retrouver la maternité principale de reproduction du Grand murin dans le Beauvaisis

2 - Période - Du 2 au 9 juillet

3 - Méthode
Chaque nuit, des fi lets seront tendus en terrain favorable pour capturer des femelles en période d'allaitement (cette méthode par capture est réservée aux personnes habilitées par une dérogation à la loi). L'animal trouvé est rapidement équipé d'un émetteur. Une fois relâché, les équipes vont pouvoir le suivre par radiotracking. En journée, les personnes chargées de l’étude réaliseront des prospections de bâtiments favorables.

4 - Secteur
Un rayon de 15 km autour de Troissereux

5 - Communes concernées
Aux Marais, Allonne, Auneuil, Auteuil, Achy, Beauvais, Berneuil-en-Bray, Blacourt, Bonnières, Crillon, Fontaine-St-Lucien, Guignecourt, Glatigny, Lhéraule, Luchy, La-Neuville-Vault, Lachapelle-aux-Pots, Le Mont-St-Adrien, Milly-sur-Thérain, Ons-en-Bray, Rainvillers, St-Germain-la-Poterie, St-Paul, Savignies, St-Omer-en-Chaussée, Troissereux, Villembray, Villers-St-Barthélemy, Velennes, Warluis.

6 - Partenaires
Picardie Nature, le Conservatoire d'espaces naturels des Hauts-de-France, l’Office National des Forêts


Le Grand murin

La plus grande espèce cavernicole de la famille des Vespertilionidés.

Taille (tête + corps) :
67-84 mm

Envergure : 350-450 mm • Poids : 20 à 40 gr
Pelage : épais et court, brun clair à brun-roux sur le dos, blanchâtre sur le ventre
Type de cris : signal en fréquence modulée abrupte entre 20 et 25 kHz durant de 3 à 10 ms
Site d’hibernation : milieux souterrains naturels et artifi ciels
Site de mise bas : milieux souterrains naturels et artifi ciels, bâtiments
Terrain de chasse : vieilles forêts caducifoliées, bocages, pâtures
Menaces : rénovation de bâtiments, grillages, éclairage des accès au gîte, prédation par les rapaces nocturnes en sortie de gîtes, fragmentation de l’habitat
Actions de préservation : prise en compte des chauves-souris lors de la rénovation des bâtiments, réduction de la pollution lumineuse, agriculture et sylviculture raisonnées, préservation des haies
Durée de vie maximum connue : 28 ans (mais elle n'excède pas en moyenne 4 à 5 ans)



Partager cet article
Retour à la page précédente   Haut de page