Nous contacter Rechercher
Visitez le site de la ville de BeauvaisBienvenue sur le site de la ville de Beauvais

Site officiel de l'agglo du Beauvaisis

Newsletter    
Newsletter de l'Agglo du Beauvaisis

Partage Découvrez les vitraux de l’église Saint-Nicolas à Crèvecoeur-le-Grand


Si la présence des vitraux remonte à Constantinople, c’est en France, au XIIe siècle, avec l’arrivée de l’architecture gothique, que les vitraux reviennent à l’honneur. Le temps des cathédrales témoigne de l’engouement général pour cet art qui s’exprime au cœur des églises du Beauvaisis.

Tous les vitraux actuels de l’église Saint-Nicolas de Crèvecœur-le-Grand, qui constituent un ensemble de trois baies, datent de 1888. Ils sont classés Monuments Historiques depuis 1982. De même forme, chacun des trois vitraux possède une arcade décorée d’éléments architecturaux. Sur cette arcade, on peut apercevoir une frise prédominante de couleur rouge s’entremêlant à des éléments dorés qui se fondent sur les bords de chaque vitrail, formant ainsi l’architecture et l’encadrement du décor.

 1  La 1ère baie contient un vitrail représentant la scène du sacre de saint Nicolas de Myre. Un des évêques figurés au 1er plan est Mgr Péronne, évêque de Beauvais.

 
2   2nd vitrail représente un des miracles de saint Nicolas. N’ayant pas le moindre sou, un de ses voisins ne pouvait pas marier ses trois filles faute de dot. Désespéré, il envisageait de prostituer ses filles afin de récolter l’argent nécessaire. Saint Nicolas décida de lui donner trois bourses pleines d’or pour les en préserver.

 3  Le 3ème vitrail illustre un autre des miracles de saint Nicolas de Myre : le sauvetage de matelots sur le point de mourir lors d’une tempête sur la côte de Lycie.

Des maîtres verrriers à Crèvecoeur-le-Grand

Claude et Fabrice Courageux travaillent essentiellement pour des Monuments Historiques. Père et fils ont tous deux obtenu le titre de Meilleur ouvrier de France. Ensemble, ils restaurent et créent des vitraux. Parmi leurs restaurations importantes, on peut citer la cathédrale d’Amiens, l’église Saint-Étienne de Beauvais ou encore les églises d’Hodenc-en Bray, Villotran ou Marissel… Ils ont aussi réalisé des créations pour les cathédrales de Beauvais, Noyon, Senlis, le Palais de Justice de Rouen, l’église Saint-Étienne de Beauvais, celles de Rémy et de Chevrières dans l’Oise… Ils ont participé à de petits travaux de restauration des vitraux de l'église Saint Nicolas de Crèvecœur-le-Grand.



Partager cet article
Retour à la page précédente   Haut de page